Miraphone Tuba Quartett

groupeLorsqu’ils se rencontrent au Conservatoire National Supérieur de Musique en 1992, les membres du Miraphone Tuba Quartett ont déjà un long parcours individuel derrière eux et ont pour point commun d’avoir commencé la musique dès le plus jeune âge ! Ainsi, si Patrick Couttet et Philippe Wendling débutent réciproquement l’euphonium à 11 et 9 ans, Olivier Galmant et Philippe Gallet découvrent tous deux le tuba à l’âge de 10 ans.

Commençant leur apprentissage aux quatre coins de la France, ils sortent récompensés de leurs conservatoires de musique respectifs et se retrouvent alors au Conservatoire National Supérieur de Musique de la ville de Paris où ils obtiennent là encore les honneurs de leurs pairs. Patrick Couttet décroche alors le premier prix d’euphonium, Philippe Wendling obtient un premier prix de musique de chambre et d’euphonium, Olivier Galmant est récompensé par un premier prix de tuba et un premier prix de musique de chambre tandis que Philippe Gallet s’illustre en obtenant un premier prix de saxhorn-basse, un premier prix de tuba et un premier prix de musique de chambre.

Porté par ces talents individuels, son esprit de partage et son besoin de liberté et de variété, le Miraphone Tuba Quartett se démarque très rapidement par la diversité de son répertoire et s’essaie à une multiplicité de genres musicaux sans jamais se limiter à un seul univers.

Après des débuts compliqués, le groupe trouve peu à peu ses marques et s’affirme sur la scène musicale. En 1995, le Miraphone Tuba Quartett a l’opportunité de se rendre à Francfort afin de découvrir l’usine Miraphone et de tester les instruments de la marque. Suite à cette visite, une collaboration est mise en place : le Miraphone Tuba Quartett est invité à participer à l’élaboration et au développement des futurs instruments Miraphone tout en ayant l’opportunité de tester les nouveaux modèles lors de ses nombreux concerts.

Après plus de 20 ans de carrière, le groupe a trois CD à son actif et a tourné dans pas moins de 17 pays différents tels que l’Italie, la Hongrie ou encore la Pologne et le Japon. Ces 300 concerts tout autour du globe lui ont permis de multiplier les rencontres musicales et humaines. En 2001, le Miraphone Tuba Quartett a eu l’opportunité de se produire en soliste avec orchestre symphonique en Finlande mais a également eu l’occasion d’être accompagné par l’Orchestre National d’Harmonie des Jeunes à Schladming, en Autriche.

photo-accueil
Miraphone

Miraphone